Couteaux en situation

Page

Ayant passé 4 mois en pleine montagne , dans une Yourte à 2 heures de marche du premier village , j’en ai profité pour mettre à l’épreuve 3 couteaux de ma fabrication .  Un m’a servi tous les jours pour manger et faire tous les petits bricolages de tous les instants ( couper des cordes , du cuir , un collier de vache en caoutchouc armé , cueillir des herbes pour manger,  des champignons , etc…)  :

IMG_0173 IMG_0164

Les deux autres sont un couteau de camp et un Bowie  . Ils ont servi principalement à faire du bois . Avec des morceaux atteignant les 20 cms de diamètre et le petit bois de tous les jours qui me sert tous les matins pour allumer le poêle . Sachant que je ne coupe que du Pin à crochets mort sur pied :

IMG_0165 IMG_0166

Le Bowie est un peu plus efficace pour les coupes en frappant car un peu plus long et la garde protège bien les doigts.

IMG_0057 IMG_0059


Une bonne réserve après quelques efforts !

Mais les couteaux se sont très bien comportés. Un petit coup de pierre de temps en temps, et ça repart !

IMG_0169 IMG_0168


La courbe de la pointe du couteau de camp m’a permis de faire une grossière louche pour la bonne soucoupe !

IMG_0004 IMG_0003


Avec le couteau de camp j’ai débité des perches d’une ancienne yourte pour en faire des pieds de table ! Système D…

HPIM0453 HPIM0454


Le Bowie est vraiment efficace pour les coupes frappées. D’un seul coup et sans « batonning » !

HPIM0471 HPIM0473


Installation d’une douche solaire.

Un ancien croisillon de Yourte et des branches de Genet, et le tour est joué. A l’abri du vent et des regards de Chevreuils…

HPIM0485 HPIM0484


IMG_0040

L’habitation

IMG_0212

Paysage de fin d’été

Juste un petit mot sur un ustensile vraiment génial qui m’a servi tous les jours pour le thé et les tisanes , il se nomme Kelly Kettle . Je n’ai pas de parts dans cette marque mais je le conseille à tous ceux qui aiment la vie dans le « wilderness ». (démos sur internet)

IMG_0205

Kelly Kettle

 

IMG_0161

Idéal pour la toilette !

Capture d’écran 2015-02-02 à 19.25.03

« Quand homme blanc couper du bois, hiver rude ! »

 

Publicités